"Full Commitment" (Justified - 2.11)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-04-24-21h47m10s13.png

 

Justified: 2.11 Full Commitment

 

abc1star


 

vlcsnap-2011-04-24-21h46m23s54A l'approche du season finale, Justified prend le temps de refocaliser toute l'attention sur l'arc principal des Bennett. Un procéde qui passe par un petit ménage dans les intrigues et voit ainsi tout d'abord l'affaire Gary enfin trouver un conclusion qu'on ne pouvait espérer mieux pensée. Celui-ci se révèle être à l'origine de l'attentat contre Raylan qui était en fait destiné à Winona dont il a en quelque sorte vendu l'assurance-vie à son vieux copain Wynn Duffy de la Dixie Mafia. Un degré de bassesse qui montre bien à quel point il n'est pas fait pour Winona. A noter comment la révélation est amenée. On essaye pas de bâtir un faux-suspense et rapidement la culpabilité dans l'affaire de Gary est suggérée. Dès le prégénérique même où il réagit un peu trop vivement à l'attaque, puis à mesure de l'épisode où il va étrangement chercher à se faire pardonner de tous. Mais Rayaln n'étant pas dupe, Gary est vite démasqué et c'est avec une satisfaction certaine qu'on le voit lui tirer les vers du nez pour mieux l'humilier. Pour autant, dans sa colère, le marshal reste quelque part assez gentleman en offrant à Gary la possibilité de prendre la poudre d'escampette, lui évitant une arrestation qui l'aurair forcé à révéler ses méfaits à Winona. Et c'est sans demander son reste qu'il détale. Ce qui cadre parfaitement avec ce qu'est devenu le personnage: un homme pathétique de désespoir et de stupidité. C'est aussi une sortie intelligente qui permet de lui garder une option de retour... mais franchement, je serai à la place de Gary, j'éviterai de remettre les pieds à Harlan car Raylan ne ferai alors qu'une bouchée de lui.

 

Avant d'arriver à la conclusion de l'implication de Gary dans l'attaque de Winona, Raylan a tout de même quelque peu tâtonné dans son enquête. Enquête d'autant plus compliquée qu'il a dû la mener sous la surveillance de Tim et Rachel qu'on a le plaisir de voir retrouver un peu d'importance. Surtout Tim qui était resté très en retrait jusque là mais qui a formé cette fois un très bon duo nonchalant et comique avec Raylan. En tout cas, c'est tout logiquement que les investigations du marshals au stetson l'ont amené d'abord chez les Bennett, que tout laissait à soupçonner précédément. Evidemment, les Bennett ne pouvant pas non plus être à l'origine du moindre incident à Harlan, la piste se révèle vite être une impasse. Mais la confrontation avec Raylan valait vraiment le coup. J'ai aimé comment lui et Mags se sont montré directs, évitant trop d'insinuations qui auraient fait perdre un temps précieux.

 

vlcsnap-2011-04-24-21h45m49s209Pendant ce temps, Boyd ne chôme pas et c'est assez impressionnant de voir comment le personnage a réussi à rebondir après avoir touché le fond en deébut de saison. Et pourtant les choses ont été amenées tout naturellement, que ce soit son couple avec Ava avec qui il dispose maintenant d'une belle complicité, ou son retour inattendu dans les affaires criminelles. En bref, une vraie résurection qui a été parfaitement mise en scène et c'est maintenant un leader à nouveau sûr de lui, fulminant de projets qui évolue sous nos yeux. Et pour les mener à bien, ces projets, Boyd ne manque pas de bonnes idées. Parmi elles, le recrutement d'Arlo Givens dans sa coalition contre les Bennett. Une alliance tout à fait logique car comme cela est bien souligné, lui et Boyd ne manquent pas de points communs, ce n'était donc qu'une question de temps avec qu'ils ne s'allient.

 

La collaboration confirme alors vite être un excellent ressort pour relancer l'intrigue des Bennett, centrée désormais sur ce cher Dickie. Jusque là, on aurait été tenté de croire que le personnage n'était qu'un vulgaire pathétique pantin et au vu de ses agissements peu raisonnés et de l'excellente interprétation de loser de Jeremy Davies, on aurait plutôt eu raison. Seulement, ce serait une erreur que de ne pas le prendre comme une sérieuse menace, et c'est ce que cet épisode s'attache à nous montrer en nous révélant un Dickie peut-être con mais impitoyable et sans scrupules, n'hésitant pas à éliminer ses camarades déserteurs. Et n'hésitant pas surtout à riposter contre le duo Arlo/Boyd de la façon la plus irraisonnée et brutale qui soit: en supprimant la pauvre femme d'Arlo. En cela, l'alliance Arlo/Boyd est donc bien le catalyseur de cet évènement clé qui devrait indéniablement avoir son impact sur la fin de saison. Quelle tristesse tout de même que cela ait dû tomber sur Helen, moi qui aurait adoré voir plus souvent Linda Gerhinger. L'actrice quoiqu'il en soit, malgré ses rares scènes, sera restée impeccable de justesse jusqu'au bout, la performance est à saluer. Elle sera regrettée.

 


 

En conclusion, pas le temps de s'ennuier à Harlan. Entre l'affaire Gary conclue efficacement, la guerre Boyd/Dickie qui fait rage prenant au passage une dimension plus sanglante et les démêlés de Raylan avec les marshals, la mafia et les Bennetts, c'est à peine si on arrive à trouver un moment pour respirer. On sent ainsi avec plaisir que le rythme s'accélère et si l'on poursuit comme ça, c'est clairement un vrai bain de sang qui se profile pour le season finale.

Publié dans Justified

Commenter cet article