"Friends and Enemies" (Burn Notice - 4.01)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-06-17-19h40m51s43.png
.
Burn Notice: 4.01 Friends and Enemies (Season Premiere) 

BN41a

J'avoue, je suis un peu déçu. Comme season premiere, j'aurais rêvé mieux. Tout va très vite, si vite qu'on a parfois l'impression que c'est très bâclé. D'ailleurs ça l'est vraiment, du moins pour la partie "fil-rouge". A peine l'épisode a-t-il commencé que Michael fait déjà ami-ami avec la Managment, cette fois représentée par un tout nouveau personnage, un certain Vaughn, qui ne m'a pas plus marqué que ça. Alors bon, on oublie pas que Mikey n'a pas toujours été très fan de la Managment et de sa politique... mais on ne s'attarde pas bien longtemps là-dessus. Très rapidement, on nous met aussi en place l'enjeu de cette saison, à savoir aider la Managment à faire tomber l'organisation derrière la libération du psychopathe Simon (cf. saison 3). La perspective d'une guerre Managment/mystérieuse organisation avec un Michael entre les 2 est assez alléchante, mais encore faut-il bien l'amener et lui donner un réel intérêt. Mais à la vue de ce premiere, je crains le pire. Mais n'y pensons pas trop pour le moment, nous n'en sommes qu'au premier épisode et si l'introduction de ce nouveau fil-rouge est assez raté dans sa forme, ça ne veut pas dire que ça ne pourra pas être rectifié et amélioré. Sinon, s'il y a bien un point positif à retirer de ce premiere, ce sont les retrouvailles de Michael avec le reste de son "équipe". Là aussi, c'est assez rapide et on fait comme si tout le monde s'était quitté hier, mais c'est pas trop gênant. ça nous change de retrouvailles plombantes. D'ailleurs, son passage chez sa mère est l'occasion pour Michael de lui raconter en détails les derniers évènements. Chose qu'il n'aurait jamais faite en début de série. Comme quoi, leur relation a joliment évolué mine de rien. Du côté de Fi et Sam, on ne perd pas une seule seconde, à peine retrouvés, voilà qu'ils embarquent déjà Mike dans une affaire d'avocat menacé par un gang de motards. C'est en accord avec le rythme (très) soutenu qu'impose dès le début l'épisode. Et puis ça permet quelques répliques marrantes:  Sam: "And if things go bad?" Mike: "Well, it was nice seeing you guys again.". Mais il n'empêche que même si je trouve cette petite affaire du jour assez sympa et dynamique (avec juste le bon le quota de scènes d'action bien foutues), je pense quand même qu'il est dommage de l'imposer dans un premiere. Sans elle, on aurait eu plus de temps pour approfondir le fil-rouge. Mais bon, au moins ça reste dans l'esprit très pop-corn et fun de la série.

 

BN41b

 

En conclusion, Burn Notice aurait gagné à ralentir un peu pour ce premier épisode de la saison, ça aurait permis de donner un peu plus d'intérêt et de matière à son fil-rouge. Mais prendre son temps, ça n'a jamais été trop le truc de la série. Et si c'est assez gênant dans le cas de l'intrigue à long terme de cette saison, pour tout ce qui est plus "lonerisé" ça reste une bonne chose, surtout quand la mission du jour n'est pas spécialement originale. Quoiqu'il en soit, dans l'ensemble Burn remplit son contrat de série estivale explosive et dynamique... même si elle aurait pu franchement mieux faire.

 

[6,5/10]

Publié dans Burn Notice

Commenter cet article