"For Blood or For Money" (Justified - 2.04)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-03-10-21h48m07s101.png

 

Justified: 2.04 For Blood or For Money

 

abc2stars


 

vlcsnap-2011-03-10-21h45m43s194Fin du break pour Judging Series, il est temps de reprendre le rythme. Et quoi de mieux pour se remettre dans le bain après une semaine sans séries et reviews qu'un bon petit Justified, la série emblématique du blog. C'était suggéré dans le season premiere, cette saison, les discrets collègues marshals de Raylan auront droit à plus d'exposition. Fidèle à cette belle promesse, ce nouvel épisode est ainsi marqué par un centric sur Rachel à travers une intense enquête du jour liée à son beau-frère criminel qui nous fait découvrir sa famille et son passé pas très joyeux. Le tout est traité sans pathos et avec beaucoup de naturel et pudeur, sublimé par une belle et sobre interprétation d'Erica Tazel. Les autres personnages impliqués dans l'affaire ne sont pas oubliés non plus. Le beau-frère criminel, notamment, qui dans sa recherche de son fils a droit à une certaine profondeur qui ne fait pas de lui un bad-guy caricatural. Il faut d'ailleurs souligner que cet éternel soin accordé au développement des éphémères personnages criminels est une des grandes qualités de la série. Je crois même que si elle ne proposait plus que des purs loners, grâce à cela, Justified conserverait malgré tout un vrai intérêt. Mais les purs loners justement, elle s'en est éloignée et s'attache cette saison à trouver le juste équilibre entre enquête du jour et grands arc narratifs. Parmi ceux-ci, les sombres affaires du clan Bennett. Dans la suite logique des évènement du précédent épisode qui avaient vu les fils Bennett se retrouver mêlés à un trafic de meth, Raylan commence à s'intéresser à eux dans le cadre de son enquête sur la Mafia Dixie avec qui avaient marchandé les Bennett. Dommage cependant qu'on s'en tienne à ça cette fois dans la progression de l'intrigue. J'aurais adoré voir un peu plus la terrifiante Mags, géniale Margo Matrindale, parfaite d'ailleurs dans son face-à-face avec Raylan, et les fils Bennett, excellents de stupidité, en particulier Dickie, excellent Jeremy Davies. Mais ce n'est que partie remise, j'espère.

 

vlcsnap-2011-03-10-21h43m00s96Le triangle Raylan/Winona/Gary est sinon toujours d'actualité, même s'il n'y a pas d'avancée majeure à noter. Il reste néanmoins intéressant grâce à la toujours belle complicité entre Raylan et Winona. Et puis le ton comique qui l'accompagne cette fois, en faisant la reconquête de la belle blonde s'assimiler à une sorte de jeu pour Gary et Raylan, c'était sympathique également, parfait pour détendre l'atmosphère. Les petites discussions chargées de sous-entendus entre les soon-to-be BFF Ava et Boyd permettent aussi d'apporter un peu de légèreté. J'apprécie d'ailleurs beaucoup l'idée de leur rapprochement. Ce que je vois en revanche d'un plutôt mauvais oeil, c'est le retour de Boyd dans les affaires criminels, suggéré en cliffhanger de cet épisode. Ce n'est pas très cohérent d'ailleurs vu qu'il avait il y a peu clairement fait comprendre aux mineurs trafiquants qu'il n'avait plus rien à avoir avec le business criminel. Mais why not, voyons où ça nous mène.

 


 

En conclusion, Justified maintient le cap et réussit parfaitement à jongler entre intrigues loners et feuilletonnantes dans un épisode soigné, mettant un point d'honneur à éviter tout manichéisme et peaufinant les relations entre ses personnages.

Publié dans Justified

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article