"Fire in the Hole" (Justified - 1.01)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-03-17-19h06m29s139-copie-1
Justified
: 1.01 Fire in the Hole
(Series Premiere)

Je ne peux pas dire à quel point j'attendais cette série... le pitch m'intriguait déjà énormément et puis sont arrivés les géniales BA qui m'ont fait saliver d'avance. Justified s'annonçait comme un western du XXIe siècle. Bon, à la base, je n'ai jamais été un grand fan de séries western, je n'aimais pas Deadwood plus que ça. Mais j'éprouve une sorte de fascination pour cet aspect "anarchique" de l'Amérique profonde. Il y a déjà des séries là-dessus, Sons of Anarchy je crois. Mais je n'ai malheureusement pas accroché. La violence ça ne me gêne pas mais le style était peut-être était un peu trop noir et urbain pour moi. Je referais peut-être un essai cet été. Justified promettait en revanche plus de classe et de divertissement. Et effectivement, les promesses sont tenues. Welcome to Harlan, Kentucky, man!

The plovlcsnap-2010-03-17-19h06m44s37t? Raylan Givens (Timothy Olyphant de Deadwood, Damages...) un US Marshall est muté dans sa ville natale, Harlan dans le Kentucky, après une bavure en pleine foule à Miami, où il descend un homme armé avant qu'il ait eu le temps de menacer qui que ce soit. Sur place, il retrouve ses vieilles connaissance et quelques vieux démons, notamment un ancien collègue, une vieille amourette, une ex-femme et puis un vieil "ami" qui a viré facho. Le groupe d'extrémistes qu'a rejoint cet old friend semble d'ailleurs être l'un des problèmes qu'on voudrait que Raylan résolve. En attendant, il se présente à nous. Tout au long de ses apparitions, Olyphant délivre une excellente prestation d'acteur. Charismatique, confiant et torturé à la fois, ce Raylan, c'est autre chose que le so boring Wes de Damages. Ce pilot nous le présente extrêmement bien, sans détour, sans complications. On nous explique clairement sa philosophie très stricte concernant les armes ("si tu dégaines, c'est pour tirer") ce qui le fera apparaître comme très attaché à ses convictions. Non Ray n'est pas le complexe anti-héros très en vogue en ce moment mais il n'est pas non plus le héros parfait. C'est un personnage assez nuancé, à première vue plutôt enclin à se poser en sauveur mais également en conflit avec lui-même et sa part de violence. Olyphant retranscrit parfaitement cela... il réussit à mêler l'assurance et le tourment, sans trop en faire. Il fait de Raylan un personnage sur lequel on pourra définitivement compter pour nous captiver cette saison.

vlcsnap-2010-03-17-19h04m29s211Ce pilot se charge aussi de nous inicier aux coutumes locales. Ambiance guerre flics/gang, blondes meurtières et explosion d'églises garantie dans l'Amérique profonde! Niveau action, le contrat est totalement rempli. Les plans de la ville, la bande-son super country (que je surkiffe) et l'accent à couper au couteau participent quant à eux à l'aspect western du show. Les méthodes de Ray également. Sans oublier les caractères des fachos... de vrais bad-guy bêtes et méchants, dépouvu de toute morale. On zapperait toute la technologie moderne, on pourrait véritablment se croire dans le grand Ouest du XIXe. Un tour de force que de réussir à aussi bien mêler retro et moderne.

vlcsnap-2010-03-17-19h09m12s228

En conclusion, si vous voulez, Justified est une sorte de Lucky Luke en plus trash... ou de The Shield en moins sombre... ou de Deadwood moderne. Au choix. Le pilot témoigne d'un grand potentiel. Plus fin qu'il n'y paraît, dynamique, efficace et intrigant, la série signe une introduction particulièrement solide, qui effectue parfaitement son travail d'exposition et promet une belle saison. Différentes intrigues semblent déjà se mettre en place, ce qui est une excellente chose. Par contre, on regrettera juste l'absence de véritable fil-rouge. Je n'aurait pas été contre un peu de mystère aussi... mais c'est tout à fait rectifiable... ou compensable.

[8,5/10]

Publié dans Justified

Commenter cet article

GoodBauer 22/03/2010 22:44


C'est un très beau series premiere que voilà. Je pense, non pardon j'en suis convaincu, va falloir surveiller cette série qui promet de beaux moments en perspective.