"Fathers and Sons" (Justified - 1.12)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-06-14-13h05m51s82.png
Justified: 1.12 Fathers and Sons

 

Un épisode dans la parfaite lignée du précédent. D'ailleurs, c'est une première, jusqu'ici Justified n'a jamais réutilisé 2 fois de suite le même schéma d'épisode. Faut croire que c'est un schéma qui présente ses avantages pour bien préparer le final qui approche. C'est pas plus mal, ça apporte un peu d'homogénéité à cette fin de saison.

 

vlcsnap-2010-06-14-13h02m25s74En tout cas, s'il y a bien une chose qu'il faut retenir de Fathers and Sons, c'est que nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec les personnages de la série. Surtout avec les Crowder. Le plus vieux, Bo, poursuit la reprise de ses sombres activités et va même jusqu'à Miami pour faire affaire avec un gang local qui se trouve aussi être le gang qui en a après Raylan. On les avait un peu oublié ceux-là. Les réintroduire à travers un marché avec Bo, c'est plutôt bien trouvé. L'association en elle-même me plaît bien. Réunir 2 ennemis de Raylan, c'est une très bonne idée, ça rend les choses encore plus excitantes. Cependant, le marché de Bo risque bien d'être compromis. Ironie de la chose, par son fils Boyd. On nous révèle alors ce qui est probablement un pan de ce que préparait récemment Boyd, soit un moyen de contrer son père dont il désaprouve les agissements. Et les moyens, justement, on peut dire qu'il les a mis. Explosions et violence sont en rendez-vous pour empêcher la transaction Bo/gang de Miami de se réaliser. On en a donc plein les mirettes, et ceci aussi grâce à un Walton Goggins dont je ne me lasse pas de chanter les louanges. Sa prestation à l'église était d'ailleurs assez énorme. Quant à sa relation particulière avec son père, elle est très bien retranscrite, le duo avec M. C. Gainey fonctionne du tonnerre.

 

vlcsnap-2010-06-14-13h03m55s221Le parallèle avec l'autre relation père-fils Raylan/Arlo est alors tout trouvé et assez bien fichu. Ce sont 2 duos qu'à la fois tout oppose et tout réunit. Et s'il y a bien une chose que ces 2 familles ont en commun, c'est un don pour le mensonge et la manipulation. Arlo nous en fait la démonstration en réussissant intelligemment à calmer un militaire ayant dijoncté après avoir appris qu'il devrait retourner en Afghanistan. Quelques belles paroles, un air convaincant, et hop, le tour est joué, le militaire abandonne sa bombe et se livre aux autorités. Moi-même j'ai cru au baratin d'Arlo, c'est dire si l'acteur est doué. Et j'ai également bien cru qu'il s'était finalement décidé à accepter le marché de son fils et des Marshalls pour faire tomber le business de Bo. C'était sans compter sur un excellent twist. Arlo a rejoint les Marshall mais ce n'est que pour mieux les poignarder dans le dos. Problème, lorsqu'il propose subtilement son aide à Bo, celui-ci n'en veut pas. La situation n'en devient que plus compliquée, et donc très intéressante et excitante.

 

vlcsnap-2010-06-14-13h03m21s145Mais si Bo attire les demandes de collaboration récemment, il attire aussi la haine d'une certaine blondinnette. Ava est donc déterminée à ne pas quitter le Kentucky et pourtant, tout devrait l'inciter à partir. Les menaces de Bo, les sbires Crowder qui squattent sa maison... et Raylan qui remet le couvert avec Winona. Pour cette partie là, je ne suis pas contre, mais j'ai trouvé que ça a été brusquement amené. ça manque un peu de développement et c'est dommage, ça aurait pu constituer une base solide pour un triangle Raylan/Ava/Winona. Quoiqu'il en soit, ce sont autant de motifs pour attiser la frustration et la confusion d'Ava. Pas étonnant qu'elle ne lâche plus le flingue qu'elle s'est procuré chez les Givens. Plus que jamais, la jeune femme est très crédible en fille du fin fond de l'Amérique qui n'a pas froid aux yeux. Pas de doute, elle risque bien d'être dans le season finale une blonde explosive!

 

En conclusion, la construction est donc quasiment la même que celle de l'épisode précédent mais l'épisode n'en n'est pas moins bon. Les personnages sont très savoureux par leur instabilité et imprévisibilité et nous offrent un lot de twists qui ne laisse pas indifférent. Le défaut est sinon toujours le même que lors de l'épisode précédent: Raylan se retrouve complètement au seconde plan. Mais je pense qu'on aura assurément l'occasion de rattrapper ça dans le season finale. En tout cas, en guise de pré-final, Justified fait fort et s'assure une conclusion qui devrait en mettre plein les yeux.

 

[8/10]

Publié dans Justified

Commenter cet article