"Failure Is Lonely" (Damages - 4.10)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-09-23-19h54m13s203

 

Damages: 4.10 Failure Is Lonely (Season Finale)

 

abc2stars


 

vlcsnap-2011-09-23-19h54m53s121Si je n'ai probablement pas autant vibré devant ce season finale que devant les précédents, il n'en demeure pas moins bien construit dans son genre. Il manquait simplement un poil d'émotion et de tension dans tout ça. L'évolution de la relation de Patty et d'Ellen reste en attendant la plus grosses satisfaction de ce final. Après les retrouvailles en saison 3, cette saison s'est attelée à rapprocher encore plus les deux personnages. Jusqu'à ce qu'Ellen s'approche de trop près, l'amenant à réaliser quel sombre chemin elle prenait. Ici, la conclusion de l'affaire High Star sert alors à lui confirmer qu'elle ferait mieux de s'éloigner de Patty. Celle-ci la trahit, reprenant les poursuite contre la firme dans son dos. C'est fidèle au caractère de Patty, elle ne pouvait laisser filer un aussi gros poisson. La trahison apparaît en conséquence comme un bon moyen d'affirmer la rupture entre les deux femmes. Elle aurait toutefois peut-être eu plus d'effet si elle avait entraîné la mort de Chris... quoique le laisser vivant donne la possibilité à Ellen d'avoir enfin une relation amoureuse stable et intéressante la saison prochaine. Quoiqu'il en soit, à partir de là, les hostilités entre Patty et Ellen sont amorcées. En guise d'ouverture du conflit, la dernière scène réunissant une Glenn Close et Rose Byrne très justes, fait très bien son travail. Disparus les non-dits et la fascinante ambiguïté dont était emprunte leur amitié, l'une comme l'autre se dit enfin ses quatre vérités, de façon à véritablement signifier un tournant dans leur relation.

 

C'est là qu'entre en jeu Michael et sa demande de garde de Catherine qui trouve enfin une utilité dans le récit. Cette histoire devient ainsi un moyen d'opposer Ellen à Patty, en en faisant une des personnes appelées à témoigner par Michael. Le révéler en cliffhanger a contribué à poser d'autant plus efficacement la base de la saison prochain, même si c'était assez prévisible vu l'assurance suspecte de Michael face à sa mère. Dans mes rêves, j'aurais tout de même préféré voir dans la saison finale Patty et Ellen se confronter en tant qu'avocates autour d'une affaire d'envergure et non dans cette histoire de garde. Mais au moins, il y aura bel et bien un affrontement entre elles et ce sera un bonne manière de conclure le développement de leur relation.

 

vlcsnap-2011-09-23-19h53m21s189Recentrer l'affaire d'High Star sur Chris et le mystère de la mort de ses camarades soldats était une initiative bienvenue dans ce final. On aurait pu penser qu'il n'y avait plus rien à raconter de ce côté là mais finalement, la série avait garder de quoi faire pour la fin. Peu de surprises, mais ça reste une bonne façon de boucler la boucle. D'autres part, les révélations du jeune Afghan à Chris ont très bien trouvé leur place dans la réalisation du flashforward. Son importance n'était pas supposée à tort. En plus d'être le fils de Boorman, il a été le témoin privilégié du meurtre des compagnons de Chris, par nul autre que Boorman. Ce qui nous conduit au twist du flashforward qui voit finalement Boorman être tué par Chris, dans un accès de vengeance. Une bonne surprise qui rattrape un peu la platitude de ce qu'avait pu montrer les flash cette saison. Mais il aurait presque été facile de le deviner vu l'insistance de la série à faire croire à une mort de Chris. Heureusement, les auteurs ont toujours le soin du détail et rendent la libération de Chris cohérente, alors on peut bien pardonner le recours à quelques artifices prévisibles.

 

Tuer Boorman a sinon fourni à Dylan Baker une belle porte de sortie bien mérité après son excellent travail en tant qu'insaisissable et impitoyable ex-agent de la CIA . Ses derniers mots à Chris étaient des plus glaçants. Il est en revanche décevant que John Goodman n'ait eu droit qu'à si peu d'exposition dans ce final. Lui aussi a eu l'occasion de briller cette saison en PDG véreux mais torturé. Là c'est un peu comme si l'affaire se résolvait sans lui. Et son sort est vite expédié, il finit en prison. Dommage, d'autant qu'en étant plus présent, il aurait largement aidé à apporter un peu plus de tension dans la conclusion de l'intrigue. Ses brefs mais intenses échanges avec Boorman au téléphone et avec Ellen chez lui sont là pour en témoigner.

 


 

En conclusion, sans être le final chargé d'intensité que laissait espérer les précédents épisodes, Failure Is Lonely fait son travail et clôt de façon efficace et cohérente l'affaire de la saison. Le problème de l'épisode, c'est l'abus de certains codes propres à la série qui laissent finalement peu de place à la surprise. Son gros point fort reste de prendre le temps de développer le bouleversement de la dynamique entre Patty et Ellen et surtout, d'introduire déjà les pistes de la saison suivantes, un luxe que n'avais encore jamais pu se permettre Damages.

Publié dans Damages

Commenter cet article