"Eyes Wide Open" (PP - 3.19)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-04-06-18h10m31s216.png

 

Private Practice: 3.19 Eyes Wide Open

 

A la même époque la saison dernière, Private Practice continuait de s'enfoncer dans la médiocrité après un bon début de saison. Cette saison, les choses étaient bien parties pour suivre le même schéma... Pourtant, ça avait si bien commencé et c'est même devenu mieux que l'an passé. Mais depuis le 3.15, la série chute sur une pente glissante, il devenait de plus en plus certain que la fin de saison serait assez affligeante et pathétique, personellement, c'est ce que je croyais... jusqu'à aujourd'hui.

 

vlcsnap-2010-04-06-18h07m33s234-copie-1Première lueur d'espoir pour la suite qu'apporte cet épisode: l'arrivée d'Amelia Sheperd. Oui, Sheperd, comme le Dr Moumour (ou je ne sais plus quelle idiotie) dans Grey's Anatomy. La jeune neurochirurgienne est ainsi la digne soeur de son frère et est de ce fait l'ex-belle soeur d'Addi. C'est là toute l'intelligence de l'introduction du personnage. Amelia ne sort pas de nulle part mais du passé d'Addi (et peu celui de Sam) et sa présence dans PP et non dans Grey's renforce le lien entre les 2 séries qui jusqu'ici n'est évoqué que dans les crossovers. Amelia nous est donc plutôt bien présentée et apparaît comme un personnage frais et détonnant, ce dont commençais à manquer PP. L'arrivée de la jeune fille est aussi l'occasion de chambouler un peu l'équilibre déjà instable de la vie amoureuse d'Addi. De fait, Amelia n'hésite pas à lui dire ses quatre vérités et, c'est dire si elle en avait besoin. Autre service que nous rend Amelia, elle nous débarrasse enfin du cas de la môman qui ne veut pas l'être et qui est dans le coma. Pas que c'était une mauvaise intrigue médicale mais elle commençait déjà un peu à traîner en longueur. Bon, une légère impression de bâclé en ressort, les principaux concernés par cette histoire étant cette fois relégués à un statut de figurants. L'intrigue aura au moins délivré quelques moments intenses et permis de mieux faire la connaissance d'Amelia.

 

vlcsnap-2010-04-06-18h14m20s217Cette jeune médecin est donc un ajout plutôt bénéfique à la série, et plus particulièrement aux intrigues d'Addison. Par ses petites réflexions à Addi au sujet de Sam, elle remet en évidence le triangle avec Pete et Sam... bon, on en aurait pu s'en passer mais c'est toujours utile pour tout nouvel arrivant. Plus que jamais, Addi est face à un choix... et ce n'est pas le retour de Violet dans un excellent cliffhanger qui va arranger les choses.

 

 

 

 

vlcsnap-2010-04-06-18h08m15s131Ainsi, Eyes Wide Open nous apporte de belles éclaircies en ce qui concerne les innombrables triangles amoureux de cette saison... non seulement il redonne de l'intérêt à certains d'entre eux mais il se débarrasse aussi des plus chiants. On en finit donc avec l'inutile girlfriend de Sam, tellement insipide qu'elle n'aura même pas réussi à me faire retenir son nom. Autre bonne initiative, on met un terme à la pathétique idylle Charlotte/Sheldon. Mieux encore, leur relation devient une amitié solide et attendrissante... exactement ce qu'il fallait à Charlotte depuis un bout de temps!

 

 

vlcsnap-2010-04-06-18h32m05s94Mais ce dont a réellement besoin Charlotte depuis belle lurette c'est de retrouver Coop. Soulagement (à tort?) aujourd'hui, il semblerait que c'est ce vers quoi on se dirige. Le rapprochement est enclenché par Sheldon qui, Dieu merci, a compris que Charlotte voulait plus que tout récupèrer Coop. Il se fait ensuite à travers une très sympathique histoire médicale réunissant les 2 tourteraux. ça commence par un passage de prévention contre les MST... dans une maison de retraite. Une séquence tout bonnement hilarante. L'histoire se poursuit avec un touchant petit vieux atteint d'un cancer de la prostate qui voudrait éviter d'être traité pour ne pas subir d'effets secondaire le lésant sexuellement parlant. En gros, il veut pas se soigner car pour lui ça reviendrait à se faire émasculer. Le parallèle avec Coop n'est pas bien subtil mais sympathique malgré tout. Au final, c'est un intrigue qui s'avère très complète. Elle fait avancer les choses du côté de Charlotte et Coop et nous offre une bonne dose d'humour et d'émotion tout en sobriété.

 

En conclusion, Private Practice reprend du poil de la bête après les récentes déceptions. Beaucoup plus cohérent, frais grâce à l'arrivée d'un peu de sang-neuf et bien moins prise de tête, l'épisode se savoure comme une petite douceur estivale. Si ça pouvait continuer comme ça, voire encore s'améliorer, pour encore 4 épisodes, ce serait l'idéal.

 

[7,5/10]

Publié dans Private Practice

Commenter cet article