"Eye for an Eye" & "Army of One" (Burn Notice - 5.09/5.10)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-09-19-20h11m46s241.png

 

Burn Notice: 5.09/5.10 Eye for an Eye & Army of One

 

abc2stars&

abc3stars

 


 

vlcsnap-2011-09-19-19h53m39s129Eye for an Eye. Du Burn Notice efficace. Pas du plus original, certes, mais efficace. Les investigations sur le meurtre de Max se poursuivent et mènent Michael et Sam à un vieux concepteur de bombes qu'ils décident d'interroger. De là plusieurs scènes d'interrogatoire pas bien passionnantes que la série a la bonne idée de pas trop répéter. Finalement, le tout vaut surtout pour le retournement de situation final, qui voit le vieil homme révéler qu'il a manipulé nos héros pour envoyer un message de détresse... avant de se faire tirer dessus par ses soi-disants amis, qui ont préféré faire le ménage que le secourir. Le prétexte est alors tout trouvé pour qu'il accepte de transmettre à Michael les informations recherchées, relançant de cette façon le fil-rouge. Avec en bonus une bonne scène de fusillade sous tension. Mais pour la bonne dose d'action attendue de Burn Notice, c'est vers la mission du jour qu'il fallait se tourner. Celle-ci accueillait James Frain dans un rôle qu'il connaît bien, celui du bad-guy. Heureusement, la série ne construit pas de suspense bidon autour du rôle et nous révèle vite qui est réellement le PDG à la sécurité défaillante qu'il interprète. Bon du coup, la mission se déroule un peu sans grosses surprises ce qui la rend un peu plate. Les quelques rebondissement liés aux agents de sécurité suspicieux et la couverture de Michael, toujours aussi bien menée par Jeffrey Donovan, ont cependant suffit pour rendre le tout divertissant.

 

vlcsnap-2011-09-19-20h10m46s171Army of One. C'est triste à dire mais la partie feuilletonnante est à oublier. Complètement. Plus on avance dans la saison, plus je dois avouer que je suis déçu de ce côté là. Et la déception est d'autant plus de mise que le début de saison se voulait plutôt prometteur en ce qui concernait le feuilletonnant. Mais voilà, Burn Notice n'a pas pu s'empêcher de retomber dans ses vieux travers et nous offrir à nouveau un fil-rouge inutilement compliqué et dont les révélations sont cesse délayées. Ici, toujours aucune avancée concrète donc, la série se servant comme excuse d'un contre-temps voyant l'ennemi de Michael lui échapper et meublant avec d'énièmes investigations de Sam et Fiona. Heureusement à côté de ça, la série délivre la dose de divertissement attendue avec une situation de prise d'otages plutôt prenante. Bon, à vrai dire, il y avait tout de même comme un air de déjà vu et de fait, c'était loin d'être la première fois que la série proposait ce genre de situation comme mission du jour. Ce qui a néanmoins fait la différence, c'est l'implication de Maddie. Relégué au second plan dernièrement, elle effectue un savoureux retour badass en assistant Michael dans la situation de crise.

 


 

En conclusion, deux épisodes corrects mais pas inoubliables, surtout le deuxième. Le gros problème vient du fil-rouge laissé au point mort et qui n'apparaît alors que comme un moyen de faire du remplissage. La série peut sinon toujours compter sur des intrigues bouclées efficaces menées par un casting toujours enthousiaste.

Publié dans Burn Notice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article