"Cut Ties" (Justified - 3.02)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2012-01-28-15h50m50s151

 

Justified: 3.02 Cut Ties

 

abc2stars


 

vlcsnap-2012-01-28-15h53m18s94Après un départ canon, Justified ralentit un peu le rythme sans pour autant ennuyer. Cette fois, l’épisode se veut donc plus stand-alone avec une affaire lié au service de protection des témoins qui voit le meurtre d’un vieil ami marshal d’Art. Certes, ce n’est sûrement pas l’intrigue de la série qui m’ait le plus captivé, la faute à un certain manque de twists rendant le récit assez plat. Néanmoins,  elle m’a tout de même convaincu grâce au joli focus sur Art qu’elle offre. On lui découvre une part plus sombre et violente,  qui aide à comprendre sa relation avec Raylan. S’il reste attaché à ce dernier et a fini par lui pardonner la saison dernière malgré ses écarts, c’est parce que lui-même est capable de franchir certaines limites. La meilleure scène pour l’illustrer, c’est celle de sa confrontation avec le meurtrier de son ami, un témoin corrompu qu’il veut forcer à lui avouer ses accords. Nick Searcy y fait un excellent boulot.

 

Raylan de son côté est occupé par ses retrouvailles avec une ex-collègue de Miami pour qui l’affaire de l’épisode est d’ailleurs un prétexte à l’introduction. C’est la pulpeuse Carla Gugino qui incarne cette Karen Goodall, de son nom complet. Si le premier contact est un peu trop bref pour me convaincre totalement, l’impression générale est plutôt positive. La marshal ne manque pas de caractère et de classe et Gugino fonctionne bien avec Timothy Olyphant. Je craignais sinon qu’on en fasse vite un love-interest pour Raylan mais finalement, même s’il semble bien qu’une idée du genre accompagne son arrivée, elle n’est pas imposée brutalement et Karen reste avant tout une vieille connaissance de Raylan, dans une relation platonique. Du coup, si le projet est bien de mettre en place un triangle amoureux, je pourrais presque l’accepter si la chose continue d’être installée avec subtilité et en douceur. En attendant, le couple Raylan/Winona continue de roucouler et … ne fait pas grand-chose d’autre. Et c’est con mais, ça me fait plaisir. J’aime assister à leur bonheur. Encore une fois parce que l’alchimie entre le couple est parfaite et parce que le récit en fait aussi un bon prétexte pour faire preuve d’humour.


vlcsnap-2012-01-28-15h54m00s246Pendant ce temps, Boyd est toujours en prison, déterminé à accomplir son plan de vengeance sur Dickie. A nouveau, il se montre toujours plus ingénieux pour l’atteindre, allant jusqu’à délibérément se faire passer à tabac pour rejoindre sa cible. Preuve de son investissement intense dans son projet. Etonnamment, finalement, il n’élimine pas Dickie mais l’utilise pour retrouver la fortune disparue de Mags. Le rebondissement est toutefois bien vu à mon sens. Il devait y avoir un plus grand intérêt à la présence de Dickie dans cette nouvelle saison, outre la revanche de Boyd. Sinon il n’aurait pas survécu la saison passée. Les ambitions de Boyd donnent donc une nouvelle raison d’être à Dickie, faisant alors de lui le lien entre le business de Mags et l’arc criminel débuté ici, du coup encore mieux introduit. Il se concentre sur Limehouse, mystérieux gangster afro-américain, détenteur de l’argent de la feue-matriarche et en une scène, se veut déjà très prometteur, donnant une envergure considérable au personnage à travers sa menace atypique et glaçante à son sous-fifre. La prestation déroutante de Mykelti Williamson contribue aussi à la réussite du passage.

 


 

En conclusion, un épisode plus posé mais pas moins solide. Il consolide les bases de la saison avec un Art complexifié, des nouvelles perspectives pour Boyd et un couple Raylan/Winona rayonnant et il ouvre également de nouvelles pistes avec l'introduction plutôt réussie de deux nouveaux joueurs prometteurs dans la partie.

Publié dans Justified

Commenter cet article