"Chuck vs. the First Bank of Evil" (Chuck - 4.17)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-03-03-12h29m41s221.png

 

Chuck: 4.17 Chuck vs. the First Bank of Evil

 

abc2stars


 

vlcsnap-2011-03-03-12h33m55s196Plus le temps passe, plus je me dit que Chuck et Sarah sont quand même géniaux ensemble. Les scénaristes ont vraiment réussi à faire de leur romance, encore très barbante il y a un peu plus d'un an, un des gros points forts de cette saison. Ni trop gnangnan, ni trop classique, le couple arrive à rester à la fois très crédible et très fun à travers les traditionnelles étapes de son évolution. Les premiers pas très hésitants de Sarah dans les préparatifs de mariage illustrent parfaitement cela. La jeune femme ne devient pas subitement la future mariée clichée et reste d'abord fidèle à elle-même, peinant à trouver un réel intérêt dans ces affaires purement féminines. Mais tout ça, c'est avant qu'Ellie, qui ô surprise trouve une certaine utilité dans le récit, ne partage avec elle son expérience de jeune mariée et ne la pousse à trouver une robe. S'ensuit une séance d'essayage pas très conventionnelle dans le castle, aboutissant à un bel instant d'émotion ou Sarah trouve enfin la perle rare. Scène ou Yvonne s'est montrée très juste. Ce qui nous rappelle la réalité du mariage à venir et que la fin de saison (série?) n'est plus très loin. Par ailleurs, il faut encore le rappeler, la grande force du couple Chuck/Sarah c'est la complicité dont disposent Levi et Strahovski, particulièrement plaisante a l'écran. C'était d'ailleurs un grand moment que de les voir en Bonnie and Clyde sous couverture, profiter de leur braquage pour partager leur dernières impressions sur les préparatifs du mariage. Un moment tendre et décalé. Ce qui les résume parfaitement.

 

vlcsnap-2011-03-03-12h35m02s111Quoiqu'il en soit, heureusement que Chuck et Sarah étaient la pour dynamiser l'intrigue de Vivian, la fille de Volkoff. Après de belles promesses, celle-ci déçoit déjà un peu il faut dire, se révélant assez prévisible. Aisément on pouvait ainsi prédire que la jeune femme serait vite déçue par la CIA, fidèle à sa tradition d'utiliser les civils comme des atouts et de ne pas marchander avec eux. D'emblée donc, il était certain que Vivian n'aurait pas droit à l'entretien avec son père garanti par Chuck et qu'à partir de là elle rejoindrait Volkoof: Malgré tout, l'intrigue présente quelques bons points, à commencer par Lauren Cohan, toujours très naturelle en Vivian et puis le choix du charismatique Ray Wise pour incarner l'avocat de Volkoff Industries venu convaincre Vivian de les rejoindre. En outre, j'apprécie que la série ait réussi à rapprocher Chuck et Vivian sans céder à la tentation de la terrible idée qu'aurait été la mise en place d'un triangle amoureux. Sage décision de la part des scénaristes. A côté de ça, le nouveau job secret de Casey à la NSA reste un grand mystère. Mais fort heureusement, cela ne devrait plus durer très longtemps, Morgan découvrant déjà certains détails dont il se sert comme moyen de pression pour forcer Casey à l'accueillir chez lui, le geek-lutin cherchant un nouveau foyer après avoir quitté celui de Chuck. Sa recherche a d'ailleurs permis quelques sympathiques scènes comiques au Buy More, avec des Big Mike et Jeffester très inspirés pour l'occasion.

 


 

En conclusion, malgré une intrigue principale assez simpliste, Chuck s'en sort très bien grâce à un couple phare plus solide et uni que jamais, des acteurs toujours très frais et convaincants, des guest choisis avec soins et des intrigues secondaires qui apportent leur lot de comédie et ne manque pas de potentiel.

Publié dans Chuck

Commenter cet article