"Chuck vs. the Aisle of Terror" (Chuck - 4.06)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-10-27-21h48m38s233.png

 

Chuck: 4.06 Chuck vs. the Aisle of Terror

 

abc1star




vlcsnap-2010-10-27-21h41m59s76Nous sommes officiellement en pleine semaine de pré-Halloween aux Etats-Unis, période spéciale durant laquelle chaque année, on a droit à une ribambelle d"Halloween episodes de nos séries préférées. Cette saison, c'est Chuck qui ouvre le bal. Et je crois qu'on ne pouvait rêver meilleur hommage à l'esprit d'Halloween. L'essence même de cette fête, c'est la peur, la série l'a bien compris et pour l'occasion met en scène un savant fou campé par le génial  et délirant à souhait Robert Englund, créateur d'une arme chimique provoquant des cauchemars. Celle-ci est ainsi au centre de l'habituelle mission du jour... qui comporte toutefois une nouvelle variable exceptionnelle, à savoir la mère de Chuck. Ce qui rend le tout d'autant plus intéressant et captivant à suivre. C'est d'ailleurs vraiment une bonne chose de la voir débarquer si tôt dans la saison. L'intrigue de sa recherche n'est ainsi pas inutilement étiré en longueur et c'est la garanti qu'il y a encore pas mal de choses à raconter à son sujet. J'aime aussi toute l'ambiguïté du personnage, même si on la souligne un peu trop parfois. Au final, on est toujours pas plus avancé. Elle assure à son fils qu'elle est sous couverture chez Volkoff mais Casey et Sarah dénichent des documents tops secrets qui prouvent tout le contraire. On quitte alors Chuck au moment où sa mère se fait arrêter, ce qui est au passage, un cliffhanger efficace.

 

vlcsnap-2010-10-27-21h37m52s169A noter que Linda Hamilton est classe en tout circonstances, mais toujours avec une touche d'humour. Que ce soit lors de sa particulière rencontre avec sa future belle-fille Sarah, ou lorsque feint assassiner Chuck ou qu'elle épie sa fille Ellie. C'est clairement un excellent choix pour incarner la mère de Chuck. On constatera aussi avec satisfaction que face à elle Zachary Levi ne démérite absolument pas. Ses cabotinages sont même plus savoureux que jamais. On s'amuse bien également avec Morgan que j'apprends chaque fois à apprécier un peu plus. Lui révéler le secret de Chuck m'appraît toujours un peu plus comme une des meilleures idées de la séries. Gros boulet souvent pas drôle avant, il est devenu l'atout comique de la Team Bartowski depuis la révélation. Son duo avec Casey fonctionne toujours du tonnerre sinon. Faire de Morgan The Magnet, autrement dit "l'aimant... à méchants", fallait le trouver. Niveau comédie, on est aussi (étonnamment) gâté par le Buy More où Morgan charge Jeff et Lester de la déco d'Halloween... ce qui permettra d'offrir une bonne dose d'absurde comme j'aime. Enfin, on peut même compter sur Ellie, une nouvelle fois confrontée à sa cinglée de belle-mère perfectionniste, pour nous faire rire. Bref, Chuck cette saison c'est presque mieux que certaines sitcoms.

 


 

En conclusion, je vois pas bien ce que je pourrais reprocher à cet épisode. Prenant et amusant, j'y ai largement trouvé mon compte. Bref, pour moi Chuck signe un début de saison très réussi et très enthousiasmant.

Publié dans Chuck

Commenter cet article