"Chuck vs. Bo" (Chuck - 5.10)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2012-01-19-21h58m20s136

 

Chuck: 5.10 Chuck vs. Bo

 

abc2stars 


 

vlcsnap-2012-01-19-22h07m27s10Cette fois ça y est. Nous entrons vraiment dans la dernière ligne droite. L'ultime mission est en effet entamée! Et quelle mission. Elle redonne clairement une direction intéressante pour la fin de la série avec le retour de l'intersect pour semer la pagaille. Je ne pouvais rêver meilleure idée pour conclure la série. C'était la plus logique en même temps. La série a commencé avec l'intersect, elle finira avec l'intersect. Une façon de boucler la boucle. La mission apparaît toutefois un poil maladroitement introduite avec la découverte de Morgan mais au moins, il y a du coup l'occasion de joliment rattraper le gâchis qui avait été fait de son délire du début de saison. Pour se faire pardonner ce petit écart, il n'y avait pas de meilleure solution que de laisser Morgan faire ce qu'il fait le mieux: rire. C'est alors dans une situation tout bonnement suréaliste qu'on le plonge lors la quête de l'intersect égaré, à savoir une incroyable affaire amoureuse avec Bo Derek. Vraisemblablement une actrice has-been, ex icône geek, à ce que j'ai compris, sa venue est un joli coup de Chuck pour permettre de géniaux moments comiques pour Chuck et Morgan, à l'esprit geek assuré. Cela prouve aussi au passage, la capacité de la série à toujours efficacement exploiter les guest-stars. En autre trouvaille comique, le Buy More de Vail était également pas mal du tout. Mais le plus drôle vient certainement de Jeff et Lester. Après leur découverte manquée du secret de la Team Bartowski, on rebondit parfaitement pour offrir un excellent running-gag sur les investigations éternellement infructueuses du duo. Ajouté aux autres fantaisies de la mission, le tout forme un très bon moment de comédie dans la pure tradition Chuckienne.

 

Dans le même temps, Chuck et Sarah songent sérieusement à tourner la page Charmichael Industries. L'idée est en accord avec l'impression de fin de parcours que dégage de plus en plus là série. Leur projet de reconversion dans la lutte contre le cyber-terrorisme, activité moins dangereuse, me plait sinon beaucoup, il correspond bien à leur évolution et le terrain a été très bien préparé pour l'introduire  précédemment avec la quête du virus puis le thème de l'enfant des derniers épisodes. Toutefois, avant de pouvoir se concentrer pleinement sur ces nouvelles ambitions, le couple va devoir faire face au contre-temps de taille qu'est l'acquisition de l'intersect par Sarah. Mais ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre. Il s'agit certainement pour moi du meilleur twist de cette saison jusque-là. Certes il apparaît un brin forcé et précipité avec ce kidnapping express de Chuck en dernière minute mais je veux bien fermer les yeux là-dessus tant le potentiel d'une Sarah avec l'intersect est énorme. Cela valorise de plus davantage le personnage et lui offre un rôle de premier plan dans la fin de la série.

vlcsnap-2012-01-19-22h08m17s247Finalement, ma seule grosse déception de l'épisode c'est l'arrivée du dernier big bad de la série, un certain Nicholas Quinn, celui qui devait initialement recevoir l'intersect. Chuck rate clairement son coup sur ce point là. Pour un personnage aussi important et lié à la mythologie, j'ai trouvé que l'introduction n'était pas du tout à la hauteur. C'est, en effet, parachuté dans le récit presque comme quelque chose d'anecdotique. Le jeu de l'acteur choisi pour le rôle m'a, d'autre part, difficilement convaincu. Résultat, entre l'introduction maladroite et l'erreur de casting, le personnage est quasiment privé d'envergure. Un sérieux handicap pour un antagoniste final. Heureusement que Chuck a d'autres atouts pour être efficace.

 



En conclusion, si l'on fait abstraction du cafouillage sur le nouveau bad-guy de la série, on a un solide épisode de Chuck. Très réussi dans sa partie comique, il propose aussi des pistes prometteuses pour la fin de saison et de beaux hommages à la série.

Publié dans Chuck

Commenter cet article