"Chuck Versus the Subway & the Ring: Part 2" (Chuck - 3.18/3.19)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-05-28-18h43m28s211.png
.
Chuck: 3.18/3.19 Chuck Versus the Subway & the Ring: Part 2 (Season Finale) 

 

Dé-men-tiel! Voilà comment je qualifierais ce final de 80 minutes de pur adrénaline et émotion... et pourtant, beaucoup de choses étaient prévisibles. Mais le rythme effréné, le sens parodique de la série et les délires assumées ont su parer à cela. On se retrouve alors face à un double-épisode de folie et du coup... je ne sais pas vraiment par ou commencer pour tout vous dire...

 

vlcsnap-2010-05-28-18h44m50s12On pourrait procéder par parties, tiens... d'entrée de jeu, je peux vous dire qu'à mes yeux la première est meilleure que la seconde même si celle-ci ne démérite absolument pas. Nous avons donc dans les première 40 minutes, la legendary Team Bartowski, dans sa totalité (même Beckman!), magristralement piégée par le récemment résuscité Shaw et la diabolique Alliance et cela au sein même des locaux de la CIA dont tous les membres sont désormais à la solde de la terrible organisation. Pour couronner le tout, l'intersecret de Chuck est de plus en plus défaillant et met en danger sa santé. En bref, la situation passse donc de normal à dramatique. Mais on amène cela avec une vraie maesteria du genre des séries d'action. Tout s'enchaîne très rapidement, sans en affecter la cohérence du récit. L'éternelle excellente dynamique du trio Chuck/Sarah/Casey (avec papa Chuck en bonus!) aide beaucoup évidemment. En parallèle, les habituels seconds-rôles plus ou moins utiles sont ici vraiment très bien utilisés. Il y a d'abord Morgan et Devon qui vont servir d'improbables et hilarants (géniale scène où Beckman leur avoue: "You are our only hope" xD) mais efficaces secours à Chuck and co. Et puis il y a Ellie qui a enfin droit à la vérité sur son frère et du coup, à beaucoup plus d'estime de ma part. Les scénaristes ont été logiques et ne l'ont pas fait réagir à la manière de son mari ou de Morgan quand ils ont appris la nouvelle. Elle le prend de façon assez mature et sérieuse, sans pour autant s'effondrer et va même faire face à la situation délicate actuelle de son frère. Elle a d'autant plus de mérite vu qu'elle doit en même temps affronter une terrible épreuve et cela dès son entrée dans le monde de l'espionnage... à savoir le décès de son père. Personnellement, je ne l'avais pas vu venir, la scène m'est donc bien évidemment apparue bien plus choquante et intense (et c'est là qu'on voit à quel point il est important d'éviter les spoilers). Pour info, papa Chuck meurt de la main de Shaw, et là une des utilités de ce twist, il consacre Shaw en grand méchant crédible.

 

vlcsnap-2010-05-28-18h38m33s73La seconde partie est dans la parfaite continuité de la première. On perd quelque peu le rythme endiablé du premier épisode mais cela reste tout aussi effiace. Nous reprenons donc avec le sauvetage de l'équipe de Chuck par l'original trio Devon/Morgan/Ellie... avant d'enchaîner sur la confrontation attendue Chuck/Ellie. Celle-ci est agrémentée de quelques flashbacks au premier abord juste mièvreux mais qui auront leur utilité plus tard, notamment en donnant plus de sens au cliff final efficace mais regrettablement prévisible. Pour revenir à Chuck et Ellie, leur discussion dans la voiture était particulièrement émouvante. Ils arrivent en quelques paroles à donner terriblement envie de les avoir pour frère et soeur, l'un comme l'autre. Oui, même Ellie. Sa demande à Chuck de quitter l'espionnage après en avoir fini avec Shaw, je l'ai trouvé tout à fait légitime, compte tenu des récents évènements qu'elle a dû vivre. Mais je crois aussi que maintenant que la série est renouvelée, cela risque d'être gênant par la suite. En attendant, sans surprise, Chuck and co ont un super plan pour venir à bout de Shaw et de l'Alliance. Si la fin de cette dernière sera vite expédiée (en même temps, on ne s'est jamais réellement intéressé aux boss de l'Alliance), celle de Shaw offrira d'excellents moments d'humour (la parodie du méchant de Chuck dans la chambre 752 lol) et d'action (l'incontournable fight final qui permettra d'ailleurs à Chuck de récupérer la "Montre Guérisseuse de l'Intersecret"). Au final, on se retrouve avec une ultime mission de la saison très bien menée et offrant le meilleur divertissement possible. En fait mes seuls regrets quant à ce final ce sont le Buy More (pour changer) et l'histoire de la fille de Casey. Le Buy More parce que même si ses intrigues se révélaient souvent insipides, il méritait une bien meilleure histoire finale. En un claquement de doigts, voilà que c'en est déjà fini du célèbre magasin d'éléctroniques. Bon après, je ne vais pas me plaindre qu'on s'en débarrasse enfin, c'est ce que j'ai toujours souhaité... et puis cela dit, le passage de l'explosion final était assez fun, j'avoue. Pour l'intrigue de la fille de Casey, ça partait d'une bonne idée (continuer l'humanisation de Casey) mais c'est finalement raté. ça n'a pas vraiment sa place dans ce final (il aurait fallu revenir là-dessus plus récemment) et puis dans la gestion de l'histoire ça reste très déconnecté du reste.

 

En conclusion, soyons clairs, c'est rempli de facilités et ce n'est pas bien subtil mais qu'est-ce que c'est bon! J'ai tout bonnement adoré me faire ainsi happé par le rythme effréné de ce final. Je n'ai vraiment pas vu le temps passer. Ce double épisode s'avère alors des plus efficaces... mais aussi très fort en émotion. Comme souvent, on a le droit à beaucoup d'humour et de tension... mais également (et c'est plus rare dans Chuck) à quelques larmes. Chuck nous quitte donc sur une excellente note et referme une 3e saison qui a eu ses difficultés à démarrer mais qui a fini par bien s'envoler. On ose espérer maintenant que la saison 4 (qui sera vraisemblablement la dernière, étant donné les audiences tristement sur le déclin) sera, elle, de bout en bout parfaitement réussie!

 

[9/10]

Publié dans Chuck

Commenter cet article