Cable Comedies (#1-2)

Publié le par Shoone

CC


 

vlcsnap-2011-09-24-15h58m37s94.png

 

Web Therapy 1.03 Shrink Rap

abc3stars

Il y avait un peu plus de folie dans les différentes séances, ce qui leur a donné un peu plus d’effet comique. J’ai néanmoins été déçu par celle avec Lily Tomlin qui n’était pas très inspirée. Il était sinon marrant de voir le petit jeu de Fiona se retourner contre elle avec son évaluation par un vrai psy, avant un plutôt bon retournement de situation.

 

Web Therapy 1.04 Public Relations

abc2stars

Incontestablement l’épisode le plus drôle jusque là. Et c’est en grande partie grâce à Jane Lynch que je ne croyais même plus capable de me faire rire de la sorte après le naufrage comique de son personnage dans Glee. Son énergie et son hystérie ont donc fait le plus grand bien à la série et ont bousculé comme il fallait le personnage de Fiona dont l’assurance devient parfois agaçante. La dynamique entre Kudrow et Lynch fonctionnait d’ailleurs à merveille. C’était moins le cas avec le couple d’autres clients de l’épisode. Mais la chute de la séance était pas mal. La mini-intrigue autour du probable adultère de Fiona avec ce fameux Richard n’a sinon que peu d’intérêt et ennuie plus qu’autre chose.

 


 

vlcsnap-2011-09-24-15h59m54s160.png

 

Wilfred 1.04 Acceptance

abc2stars

Mon épisode préféré jusque là. Il exploite très bien l’étrange amitié de Ryan et Wilfred, avec de bons moments complicités entre un Elijah Wood et Jason Gann toujours excellents. Le retour de la chieuse de sœur me faisait un peu peur mais finalement il est bien passé, la série jouant justement sur son côté control-freak avant de la réconcilier comme il faut avec Ryan. Mais ce qui m’a surtout fait rire, c’est cette hallucinante affaire de zoophile aux pratiques bien tordues dont est victime Wilfred. Limite trash, dépassant les limites du loufoques, le délire avait tout pour me plaire. Difficile après ça de voir le beurre de cacahuètes de la même manière…

 

Wilfred 1.05 Respect

abc2stars

J’aime beaucoup la nouvelle dimension délirante que prend la série. Elle l’est depuis le début bien sûr, mais désormais ça va plus loin, amenant même Wilfred à se prendre pour dieu suite à un hilarant détournement de la légende urbaine du chat (qui devient ici un chien) pressentant la mort dans les hospices. Face à lui, Elijah Wood est toujours génial en ami dépassé par la situation… même si dans cet épisode, il s’est un peu trop fait mener par le bout du nez. Mais il prendra sa revanche bientôt, je n’en doute pas. Petite déception sinon quant au passage de Rashida Jones, bien mignonne mais inutile. Et il devient enfin urgent de donner un peu plus d’intérêt à Jenna.

 

Wilfred 1.06 Conscience

abc3stars

Un peu faiblard. J’ai eu le sentiment de ne jamais voir l’épisode décoller. Ça manquait de rythme. Pour ne rien n’arranger  l’intrigue autour du copain de Jenna s’est déroulée sans surprises… pour nous ramener au point de départ. Heureusement, le petit jeu de chat et souris de Ryan et Wilfred reste amusant même si à la longue il pourrait lasser. Mais tant que Wilfred continuera de nous gratifier de délires absolument géniaux (vraisemblablement assez référencés), ainsi que de répliques aussi percutantes, porté par un Jason Gann en forme, ça tiendra la route.

Publié dans Web Therapy - Wilfred

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tao 02/11/2011 11:45



J'ai adoré Wilfred cet été et je suis content de retrouver ce fidèle compagnon sur ton blog. La série est très étrange et c'est ça qui me plait. Sorti du canevas standard pour partir dans des
trucs vraiment barrés et loufoques.