"Breaking the Rules" (Private Practice - 5.02)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-10-10-19h41m34s82.png

 

Private Practice: 5.02 Breaking the Rules

 

abc3stars


 

vlcsnap-2011-10-10-19h44m38s133Mes craintes sur un potentiel triangle entre Addison, Sam et le Fidji Guy se concrétisent peu à peu avec l’embauche de ce dernier. Pourtant, on fait tout pour nous rassurer à ce sujet avec une Addison qui se dit heureuse et sereine à son psy (toujours invisible) et un portrait d’homme très pro et respectable du Fidji Guy (promis, j’aurais enregistré son nom d’ici le prochain épisode). Mais alors à ce moment-là, si rien n’est supposé se passer entre eux, quel est l’intérêt de l’intégrer au casting ? S’il fallait juste un médecin en plus, pourquoi nous avoir infligé toute cette éphémère love-story de dernière minute pour l’introduire ? Il y avait des moyens bien plus simples. Donc tout porte à croire que les auteurs ont bien une idée derrière la tête avec le personnage. Et elle ne me plaît pas du tout. Je reconnais tout de même que les réticences d’Addison à l’engager a donné lieu à pas mal d’humour, entre les diverses entrevues et les confessions à Violet. Ajouté à la mini-intrigue des capotes de Sam, peut-être pas extraordinaire mais cocasse, ça teinte le tout d’une légèreté agréable qui arrive presque à faire passer la pilule de l’arrivée imminente de complications amoureuses. Attention, j’ai bien dit presque.

 

C’est définitivement pas la joie avec Violet et Pete. Ni pour eux, ni pour nous. La crise du couple donne juste l’impression de revenir en arrière. Comme si la crise cardiaque de Pete n’avait absolument rien changé. Enfin, au détail près de sa santé désormais fragile, mais elle n'apporte rien de bien nouveau au conflit avec Violet, ne faisant que l'accentuer. Alors, aussi convaincants que soient Tim Daily et Amy Brenneman, il vaudrait mieux vite trouver une solution au problème au risque de faire perdre tout le capital sympathie du couple. Autre option, trouver un twist ayant un minimum d'impact sur le couple pour nous éviter de sombrer dans un ennui abyssal devant eux.

 

vlcsnap-2011-10-10-19h42m18s19Pendant ce temps, Cooper nous refait le coup du médecin au (trop) grand cœur. Ça marchait la première fois, moins bien la suivante, là ça devient un peu lourd. Aussi touchant que soit le cas de cette petite fille cancéreuse, il était totalement inconsidéré de sa part d'agir de la sorte en transgressant les règles pour la sauver. Passe encore si c'était la première fois, mais comme le médecin a déjà eu l'occasion d'apprendre de ce genre d'erreurs, ça en devient prévisible et redondant. Toutefois, il y a une différence bienvenue par rapport aux autres intrigues de ce genre, à savoir l'intervention de Charlotte. Le fait qu'elle fasse abstraction de la trahison de Cooper pour lui sauver la peau est une belle preuve de la force de l'amour du couple. Maintenant j'espère tout de même que cela ne sera pas passé sous silence par la suite.

 

Au final, c’est peut-être l’intrigue d’Amelia qui reste la plus intéressante de toute. Sa lente rechute dans l’alcoolisme lui donne l’occasion de s’ouvrir enfin, notamment à Sheldon avec qui il y a clairement un rapprochement qui s’amorce. Jusque là, c’est plutôt bien mené. Pour preuve de la nouvelle affection du bonhomme pour la jeune femme, il va plaider sa cause devant Charlotte qui l’a banni des blocs opératoires. Celle-ci se laisse convaincre mais devrait vite le regretter. Amelia feignant, de fait, d’être rétablie. Cela donne des perspectives de bouleversements intéressantes pour la suite.

 



En conclusion, il y a du progrès par rapport au season premiere mais ça n'est pas encore ça. Trop de redite et de développements grossiers pour intéresser. Reste la présence d'une certaine légèreté et l'intrigue d'Amelia qui sauvent l'épisode.

Publié dans Private Practice

Commenter cet article