"Better Halves" & "Dead to Rights" (Burn Notice - 5.11/5.12)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-09-24-13h46m27s232.png 

Burn Notice: 5.11/5.12 Better Halves & Dead to Rights (Summer Finale)

 

abc3stars

&

abc2stars


 

vlcsnap-2011-09-24-13h41m02s65Better Halves. Les problèmes de couple de Mike et Fiona vous ennuyaient? Bonne nouvelle, il semblerait qu'on en soit enfin débarrassés. Tout du moins, il se sont fait plus discrets dans cet épisode qui voyaient les éternel toutereaux s'envoler pour le Venezuela à l'occasion d'une mission spéciale de la CIA. On a donc pu prendre plaisir à voir évoluer un duo complice et dynamique, dans une intrigue peut-être un peu simpliste mais efficace. Les clins d'oeils à Mr & Mrs Smith, la (petite) dose de dépaysement offert et la présence de la fraîche et sympathique Charisma Carpenter en femme trophée d'un expert d'armes biologiques véreux, ont fait tout le travail il faut dire. La déception provient sinon toujours du fil-rouge, désespérément classique et redondant. La seule différence avec l'épisode précédent dans les investigations de cet épisode c'est le remplacement de Fiona par Jesse. A part ça, on prend les même et on recommence. On peut toutefois être soulagé sur la fin car enfin on débouche sur quelque chose de concret. En même temps, à un épisode du summer finale, il était temps. Le mystérieux ennemi de Michael et assassin de Max est enfin retrouvé et à cette occasion, exige de rencontrer Michael, se voulant menaçant dans le cas où cela ne serait pas possible. Si le personnage s'avère loin d'être exceptionnel, un bad-guy parmi tant d'autres, c'est plus ou moins compensé par le twist de fin dans lequel, justement, Michael est dans l'incapacité de rejoindre son ennemi. Bon c'est vrai, le cliff sur les découvertes de Pearce était prévisible depuis... l'arrivée du personnage dans la série. Mais les scénaristes ont su le garder pour le bon moment, posant une base intéressante pour le final.

 

vlcsnap-2011-09-24-13h45m14s8Dead to Rights. Le début de l'épisode m'a vraiment fait craindre le pire. Le fil-rouge autour de la mort de Max y est résolu avec une facilité et un manque de tension consternant. Comme si les scénaristes avaient abandonné le développement de cette histoire finalement trop ambitieuse. Le problème est donc expédié en deux temps, trois mouvement, nous ramenant vite à une situation normale. Mais au bout du compte, ce n'était pas plus mal. La mission du jour qui est venue prendre le relais s'est avérée plus que réjouissante. Tout simplement parce qu'il ne s'agissait  pas d'une mission anodine. Outre la participation du grand Larry, de retour pour l'occasion, elle disposait d'une dimension feuilletonnante qui lui a tout de suite donné plus d'intérêt. Si le twist sur la réelle identité du client pouvait se voir venir, il n'en demeure pas moins efficace car agrémenté de quelques surprises et révélations. Alors qu'on pouvait le voir comme une pauvre victime de Larry, le client se révèle donc être celui qui tirait les ficelles depuis le début... depuis le début de la série j'irais même jusqu'à dire, étant le fameux last one des hommes ayant décidé de l'éviction de Michael. Ce dénommé Anson prend du coup des airs d'antagoniste ultime mais ce statut peut difficilement être confirmé sachant que Burn Notice  n'a pas encore de final season programmée. Toutefois, si tel est le cas, je suis ravi que Jere Burns (Breaking Bad, Justified) ait été choisi pour jouer ce rôle. Il a le charisme et la nuance nécessaire pour et le prouve déjà en fin d'épisode. Un duel au sommet avec Michael s'annonce déjà et clairement, il ne sera pas une mince affaire pour lui d'en venir à bout. Le piège magistral tendu dans cet épisode est là pour en témoigner. La bonne idée a été aussi été de faire de Fiona la clé du plan machiavélique d'Anson, donnant enfin au personnage un rôle intéressant dans une intrigue feuilletonnante et légitimant l'effort pour approfondir son couple avec Michael dernièrement. Au final, c'est un arc prometteur et chargé d'enjeux qui se met en place, garantissant une deuxième partie de saison plus sombre et ambitieuse.

 


 

En conclusion, une relativement bonne mi-saison malgré ses gros ratés du côté de l'enquête sur la mort de Max. Les cartes sont redistribuées et relancent efficacement le tout, tout en anticipant déjà un peu une conclusion à la série. Je la verrais d'ailleurs bien se terminer avec sa 6e saison, pour laquelle elle est déjà renouvelée. Après les évènements du summer finale, il serait de toute façon difficile de continuer sans tourner en rond.

Publié dans Burn Notice

Commenter cet article