"Best Laid Plans" (PP - 3.12)

Publié le par Shone

312-A.jpg
Private Practice
: 3.12 Best Laid Plans

Décidément, en ce début d'année, pas mal de bonnes résolutions! Après Chuck qui prend d'excellentes initiatives, voilà que Private Practice s'y met également (même si actuellement, elle n'en avait pas tant besoin)... la série nous offre un épisode qui parle énormément de... l'avortement! Et pas qu'à demi-mot. Oui, Private Practice, une série d'ABC... pas croyable, hein?

312 A (4)J'en ai été le premier surpris. Surtout que l'idée est amené avec Naomi, pourtant totalement opposée à l'avortement... elle est sous le choc de la révélation de la grossesse de sa fille mais après s'être effondrée, elle se ressaisit et prend les choses en main en demandant à Addison d'avorter sa fille. De quoi laisser sur le cul... je déteste toujours NaNa, mais là je dois dire qu'elle m'a épaté et je reconnais qu'Audra McDonald a fait de l'excellent boulot. Je dois dire que j'ai bien cru que j'allais enfin apprécier le personnage... mais il a fallu qu'elle sorte son laïus conservateur merdique, disant "qu'elle irait en enfer" pour avoir pris cette décision. Sérieux, vu son pétage de plomb et connaissant son opinion là-dessus, on a bien compris que ça lui coûtait de faire ce choix, c'était dispensable de la faire faire ce discours. Heureusement, ce n'est qu'un détail et Naomi n'est pas la seule protagoniste de cette intrigue. Il y a évidemment Addison qui est la véritable héroïne de toute cette histoire. Sa petite discussion sur l'avortement avec Maya sonnait vraiment juste et le jeu de Kate Walsh était plus qu'authentique. Il y avait aussi Sam qui a un peu mieux réagi à cette révélation et qui s'est conduit de façon plus rationnel en soutenant sa fille... bon c'est simplement dommage qu'à part ça, il n'ait pas eu une grande utilité dans le développement de l'intrigue. Peut-être rattrapera-t-il cela dans la suite de cette stroyline... oui suite, car Maya n'a finalement pas avorté, elle décide de garder le bébé et même quand Naomi lui montre une patiente (Melissa McCarthy de Samantha Who?, excellente au passage) en train d'accoucher, cela ne fait que lui confirmer qu'elle prend la bonne décision.

312 A (3)Violet a quant à elle aujourd'hui droit à une intrigue qui tombe un peu comme un cheveu dans la soupe... mais qui n'en n'est pas pour autant mauvaise. Elle rencontre à l'hôpital un homme qui a récémment perdu sa femme, encore sous le choc, et qui n'arrive psychologiquement pas à rentrer chez lui. Par accident, Violet lui fait croire qu'elle a perdu son bébé, ce qui fait que l'homme se lie à elle. En bonne psy, Vi assiste donc l'homme dans son deuil. C'est une histoire assez simpliste, sans beaucoup de développement, mais étrangement, j'ai pris plaisir à suivre ça. Les acteurs, surtout Amy Brenneman, comme toujours, étaient bons et n'en faisaient pas trop. Bon, sinon, ça aura quand même permis une chose... que Violet prenne conscience de la mère qu'elle est, et surtout qu'elle est mère! J'espère que ça fera avancer l'histoire de son complexe avec Lucas.

312 A (2)Le cas médical du jour ne présente que bien peu d'intérêt... surtout qu'il concerne le cabinet du dessous, le cabinet des boulets... il y avait pourtant de l'espoir avec ce Dr Fife, mais finalement, il est devenu tout aussi chiant que Naomi, Sheldon et Pete (encore que ce dernier a ses bons moments). Aujourd'hui, il est question d'un estropié d'Irak qu'on aide a récupèrer un bras... mais en offrant au mec une prothèse haute technologie, le Dr Fife enfreint quelques règles médicales, et Pete n'est pas trop d'accord avec ça... et il a raison, évidemment, car ça devient une connerie qu'il devra réparer. Et là, à force de voir tous les membres de ce cabinet jamais d'accord avec le toubib en chaise roulante, j'ai quand même l'impression qu'il devient un poids plus qu'autre chose... A quand le renvoi? Le plus vite possible SVP, il commence à me souler...

312 A (1)On finit rapidos avec Charlotte et Cooper qui doivent gérer les conséquences de leur rupture... et contrairement à ce que l'on pourrait croire, c'est Charlotte qui se retrouve le plus dans la mouise à cause de ça. De fait, elle avait déménagé chez Coop et changé de job, juste pour lui et maintenant, elle se retouve sans toit dans une situation assez inconfortable. Cooper, se conduit à mon sens, là en parfait salaud en ne se rendant pas compte de tout ce qu'a fait Charlotte pour lui. C'est quand même un peu gros qu'il envoie valser tout ce qui avait été construit, d'un coup, comme ça... moi ça m'énerve toujours assez de voir une telle histoire se terminer, c'est comme si on détruisait tout un boulot fait en 2 ans. Malgré tout, il y a tout de même quelque chose d'intéressant à tirer de tout ça aujourd'hui... Charlotte à la rue, cela amène la bonne samaritaine qu'est Violett à lui proposer d'habiter un moment chez elle, car, je cite "[She] misses martinis". La cohabitation s'annonce bien fun.

En conclusion, Private Practice nous livre un épisode pas parfait mais assez surprenant et encore une fois fort en émotions. A part ça, de nouveaux boulets apparaissent tandis que d'autres le deviennent moins....

[7/10]

Publié dans Private Practice

Commenter cet article