"Besieged" & "Hard Out" (Burn Notice - 5.07/5.08)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-09-12-19h48m08s152.png

 

Burn Notice: 5.07/5.08 Besieged & Hard Out

 

abc4star&

abc2stars



 

vlcsnap-2011-09-12-19h40m09s239Besieged. Je suis très mitigé sur cet épisode. Clairement, niveau action pop-corn  on en a pour notre argent. Mais franchement, derrière ça, qu'est-ce que la série propose? Pas grand chose. D'une part on a donc l'éternelle mission du jour qui s'avère cette fois particulièrement tirée par les cheveux. On passe ainsi d'un conflit conjugal mettant en péril un enfant, à l'histoire d'un vétéran traumatisé pour finir sur une mini-guérilla entre la Westen Team et une bande d'extrémistes que rejoint le vétéran. Il y avait de quoi s'y perdre. Si bien qu'on a un peu l'impression que la série ne sait pas bien où elle va et il devient difficile de ne pas décrocher. Du côté du fil-rouge autour du complot visant à inculper Michael de meurtre, les choses s'enlisent. Le sosie retrouvé précédemment se révèle sans aucun intérêt. Il ne dispose d'aucune information sur ses patrons et se présente plus comme une nouvelle victime dans cette affaire. La série tente sinon de jouer la carte de l'humour pour faire passer la pilule mais ça tombe plutôt à plat. Là encore l'ennui est donc de mise.


vlcsnap-2011-09-12-19h46m41s41Hard Out. Les affaires reprennent! Après un épisode particulièrement creux, Burn Notice retrouve l'inspiration. La construction de l'épisode reste néanmoins la même, divisée en deux parties entre le fil-rouge et la mission du jour. Seulement cette fois, les deux comportent pas mal de bonnes idées et, surtout, parviennent à coexister grâce au couple de Michael et Fiona qui constitue le trait d'union entre les deux. L'intérêt des quelques développement sur leur relation s'arrête toutefois là puisqu'il n'y a rien de bien nouveau dans la remise en question de Fiona de sa loyauté à Michael. La petite scène de jalousie lors de la rencontre avec l'agent Pearce était par contre plutôt drôle tout de même. En parlant de l'agent Pearce, sa participation à la mission du jour a été une excellente idée. Celle-ci consistait en une opération commanditée par la CIA visant à récupérer des informations détenues par une milice sur une île des Caraïbes. Si l'intrigue se résout en fin d'épisode, l'implication de la CIA et de Pearce a ainsi tout de même permis de lui donner une saveur légèrement feuilletonnante. D'autre part, bien que le déroulement de la mission se soir avéré assez classique avec un plan d'infiltration typique de Michael et un némésis suspicieux mais finalement plutôt manipulable, ça a été l'occasion de voir une dynamique d'équipe un peu différente grâce à la contribution de Pearce ainsi que celle de Jesse. En parallèle, le duo Fi/Sam, assigné au fil-rouge, était plus traditionnel mais a gardé son efficacité. Il était d'ailleurs bien pensé d'y impliquer davantage Fiona en ayant recours à un de ses contacts irlandais pour remonter jusqu'aux ennemis de Michael.  C'était une façon un peu plus maligne que celle du précédent épisode de conserver l'attention sur le fil-rouge même si au fond, on apprend rien de bien neuf ou surprenant sur le passé irlandais de Fiona. Reste qu'ainsi, le personnage retrouve un poids dans l'intrigue pour offrir enfin quelques réponses à Mike.

 


 

En conclusion, à nouveau deux épisodes de niveaux très différents. Le premier s'avère particulièrement faible et dispensable tandis que le deuxième, beaucoup plus solide, rattrape le coup avec quelques petits surprises et une énergie déjà bien plus divertissante.

Publié dans Burn Notice

Commenter cet article