"...To Change the Things I Can" (Private Practice - 4.22)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2011-05-24-20h23m51s181.png

 

Private Practice: 4.22 ...To Change the Things I Can (Season Finale)

 

abc3stars

 


 

vlcsnap-2011-05-24-20h24m39s147La malédiction de fin de saison a encore frappé pour Private Practice. Et dire qu'elle avait plutôt bien réussi à y échapper jusque là. Mais elle aura fini par la rattraper dans ce final. C'est d'autant plus rageant qu'il y avait moyen d'en faire quelque chose d'exceptionnel, notamment avec cette intrigue des soucis d'Oceanside. Malheureusement, elle pas tenu ses promesses et la tant attendue menace qui devait peser sur la cabinet a fini par perdre toute consistance. Tout l'affaire n'a finalement eu qu'un traitement en background, n'influant pas vraiment sur le schéma habituel d'épisode. A la limite, je l'aurais pardonné si cela avait aboutit à la dissolution du cabinet, une perspective qui me plaisait bien. Seulement, la série a préféré ne pas prendre de risques et a trouvé un subterfuge facile pour nous ramener à la case départ, sans trop de bouleversement. Une belle déception.

 

La déception est aussi au rendez-vous du côté d'Addison qui pourtant disposait du matériel pour nous livrer quelque chose d'intéressant. Le recentrage sur le personnage et son retour sur le marché des célibataires, bien qu'abrupte, ont ainsi permis de le revigorer un peu. Ses résolutions de changements me plaisaient par ailleurs beaucoup et aussi bizarrement introduit qu'ait été Benjamin Bratt (qu'on sera vraisemblablement amené à revoir l'an prochain), je me suis surpris à souhaiter qu'elle s'envole vraiment avec lui pour les îles. ça aurait été pour elle des vacances funs et bien méritées. Mais les résolutions sont finalement vite passées aux oubliettes et à force de voir Sam ruminer son chagrin, elle n'a pas pu s'empêcher de retomber dans ses bras. Nous revoilà donc revenu en arrière, avec en prime, très probablement un insipide triangle amoureux avec l'inconnu barbu pour la saison prochaine. Je bâille d'avance.

 

Une fois de plus, c'est du côté de Pete et Violet qu'il fallait chercher le pur drama. Pour autant, l'intrigue proposée ne s'est pas révélée des plus convaincante bien que les interprètes n'aient pas manqué de justesse. Je n'ai pas bien compris la décision de Violet de fuir ses problème de licence et en quoi c'était si nécessaire pour elle. Il aurait été préférable de la voir affronter ces difficultés plutôt que de nous imposer une énième rupture avec Pete. Que dire sinon de la ridicule crise cardiaque finale de Pete? Qu'elle tombe vraiment comme un cheveu dans la soupe? Que c'était de trop? En tout cas, ça n'en a rendu que plus bancaux les derniers développements autour du couple Pete/Violet.

 

vlcsnap-2011-05-24-20h22m48s50Aussi étonnant que cela puisse paraître, c'est finalement pour moi Naomi l'un des personnages qui s'en est le mieux sorti dans cet épisode. Je n'irais pas jusqu'à dire que ses hésitations à rejoindre Fife m'ont passionné, mais je dois dire c'était touchant de la voir partager un dernier beau moment d'amitié avec Addison puis enfin se décider à prendre un nouveau départ. C'est alors une belle porte de sortie que lui a offert la série avec cette nouvelle famille recomposée entre Fife et Betsey qu'elle s'est trouvée. Je n'aurais jamais cru dire ça, mais je crois que je vais la regretter en fin de compte. ça me manquera de la détester...

 

Comme souvent cette saison, ce sont aussi Charlotte et Cooper qui ont tiré leur épingle du jeu. Toujours aussi attachant, le couple n'a pas manqué de complicité. Individuellement, ils étaient également impeccables. Tout d'abord Cooper avec sa patiente condamnée qui a été l'occasion d'aborder avec sobriété le thème de l'euthanasie. Charlotte quant à elle a dû faire face à de vieux démon en traitant une victime de viol. Bien sûr, Strickland était encore une fois poignante et le cas a servi à revenir une dernière fois cette saison sur le viol de Charlotte, une bonne façon de donner une vraie impression de continuité. D'autre part, Charlotte a dû vivre un autre coup dur en voyant sa nouvelle meilleure amie Amelia ressombrer dans l'alcool. La situation de cette dernière ne s'en est retrouvée que plus compliquée, ce qui devrait permettre à l'intrigue de gagner peu à peu en ampleur la saison prochaine.

 


 

En conclusion, je crois que je suis en fin de compte bien plus déçu de ce final que de celui de l'an dernier, même si tout n'y est pas à jeter. Il déçoit pour la simple et bonne raison qu'il avait réellement le potentiel marquer un tournant dans la série. Mais les scénaristes l'ont ruiné en choisissant de jouer la sécurité. Néanmoins, la saison n'en demeure pas moins dans l'ensemble franchement réussie, grâce aux boulevsersants arcs des premiers épisode et de mi-saison , ainsi que le reforcement de l'identité des couples. Comme les années précédentes, la série a tout de même aussi commis quelques faux pas en fin de saison mais a cette fois réussi à limiter les dégâts. Dommages qu'elle n'ait pas pu s'empêcher d'en commetre d'autres dans ce final. 

Publié dans Private Practice

Commenter cet article