"A Dark Road" (Burn Notice - 3.10)

Publié le par Shoone

vlcsnap-2010-04-07-11h16m34s216

 

Burn Notice: 3.10 A Dark Road (Winter Premiere)

 

BN1-copie-5.png

ça va aller très vite aujourd'hui... et pourtant j'aurais adoré vous faire un roman sur les qualités d'un formidable winter premiere. Malheureusement, c'est impossible. Le problème étant que ce retour de Burn Notice est loin d'être une mine à bonnes idées et innovations. Déjà, à la minute où j'ai compris que l'épisode se baserait essentiellement sur une mission du jour, ça a vite calmé mes ardeurs. Mais quand en plus, l'affaire du jour s'est révélée être une insipide histoire d'arnaque aux assurances vue et revue et sans saveur, mon enthousiasme en a pris un coup. Maigre consolation, le quota fights, courses-poursuites et "nouvelles identités" est respecté. Mais bon, je veux pas dire mais BN ne serait-elle pas un peu en train de se reposer sur ses lauriers? Après réflexion, pas encore totalement, tout en suivant le schéma habituel dans la mission du jour, la série se risque à quelques expériences... ici, l'intervention de Madeline! La seule bonne idée de l'épisode, Sharon Gless y est épatante. Sa rencontre avec Tina, la "lady des assurances" (Tyne Daly de Cagney & Lacey, Grey's Anatomy) était à la fois drôle et attendrissante. Les choses deviennent mêmes très intéressantes quand Mike force Madeline à trahir sa nouvelle amie pour qu'il puisse accomplir sa mission. Daly et Gless fonctionnent alors toujours aussi bien ensemble, surtout lors de cette terrible scène où Madeline fait chanter Tina. La relation entre Mike et sa mère est par ailleurs ici très bien gérée. On traite d'acceptation de l'autre et ça tout en simplicité et authenticité. Rien de théâtral, Madeline a de plus en plus de mal avec les méthodes de son fils et le fait simplement savoir. Ils ne restent pas en froid pour autant et tant mieux. Là est donc le point fort de l'épisode... sinon, le vrai gros souci, c'est le fil-rouge. Je ne vais pas m'éterniser là-dessus, mais clairement, c'est juste très mauvais. Ce nouvel ennemi/ami qui s'intéresse à Mike et entre en contact avec lui de façon mystérieuse, c'est tellement déjà vu et lourdingue. Désolé mais aujourd'hui, moi j'achète pas. J'espère qu'on me fera vite changer d'avis... mais pour le moment ça me rassure pas.

 

BN2-copie-5

 

En conclusion, winter premiere mittigé pour Burn Notice... l'épisode souffre en fait d'une forte tendance au réchauffé. Ces éléments déjà vus sont cependant cotôyés par quelques expérimentations et quelques séquences plus humaines qui quant à elles permettent à l'épisode de s'en sortir.

 

[5,5/10]

Publié dans Burn Notice

Commenter cet article